• La Vague

Prendre de la hauteur pour s’élever ensemble


Retour sur le sommet des accélérateurs du MAIN

Le Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec tenait, du 24 au 27 janvier dernier, son Sommet des accélérateurs 2022, le plus grand rendez-vous des accélérateurs d’innovation au Québec. Sous le thème S’outiller pour atteindre le sommet, l’événement virtuel donnait accès à des présentations d’acteurs sur des sujets clés pour inspirer, outiller et soutenir les jeunes entreprises innovantes. Il donnait aussi l’occasion de se réunir et d’échanger entre accélérateurs pour partager expertises et expériences.


Pour la seconde année, l’équipe de La Vague a pris part avec enthousiasme à cet événement qui s’avère toujours enrichissant : les horizons s’élargissent sur les possibles, nos racines s’étendent davantage et se solidifient au contact des autres. Vraiment, le Sommet des accélérateurs du MAIN démarre bien l’année en offrant une dose de fertilisant pour nous aider à cultiver l’innovation par la suite sur notre terrain. Dans la catégorie des inspirations, nous avons envie de partager trois initiatives qui ont fait germer des réflexions nouvelles sur les enjeux de notre territoire madelinot et de nos organisations.


Du côté de Quartier Artisan à Lac-Mégantic, un accélérateur qui s’investit à dynamiser son secteur en rassemblant les artisans entrepreneurs québécois, on présente un modèle novateur pour faciliter l’accès à la propriété : la capitalisation partagée. Cette formule permet à un organisme d’investir la mise de fonds requise pour qu’un acheteur puisse obtenir une hypothèque lors du projet d’acquisition de sa propriété. Au moment de la revente, la plus-value est alors partagée entre les deux parties, ce qui permet à l’organisme de réinvestir pour que les propriétés demeurent abordables perpétuellement. L’organisme agit ainsi comme facilitateur en ayant un impact concret sur l’accès à la propriété pour les ménages, mais aussi pour le milieu. Ce modèle pourrait-il s’appliquer à notre communauté insulaire pour favoriser l’établissement et pallier la forte accélération des prix? On vous invite à aller zieuter sur leur site Web pour approfondir le sujet et en connaître davantage sur leur engagement tout aussi intéressant auprès des artisans: https://www.quartierartisan.com/acces-a-la-propriete-par-la-capitalisation-partagee/


Ensuite, un thème qui a beaucoup résonné en nous est celui de la santé mentale des entrepreneurs. Le Parachute, une initiative portée par plusieurs collaborateurs et partenaires de la région de Québec, offre une panoplie de services pour améliorer le bien-être des entrepreneurs. On sait que la santé mentale est une composante essentielle à notre équilibre et il est tout à fait à propos de considérer les besoins d’accompagnement de nos entrepreneurs à cet effet. La vitalité des entreprises est étroitement liée aux humains à leur barre. Le lien entre santé et entreprenariat nous apparaît plus que jamais primordial à approfondir et nous ajouterons ce besoin à la liste de nos objectifs d’accompagnement. En attendant, on peut trouver une mine de ressources en ligne grâce au Parachute: http://leparachute.ca.

Finalement, nous avons été transportés sur le sujet des impacts pour observer la croissance de l’impact social en continuum avec l’impact économique. Nous sommes à une ère où la création de richesse n’est pas qu’exclusivement économique et où les opportunités d’innovation en ce sens sont abondantes. Il importe aujourd’hui d’intégrer l’impact social et l’impact environnemental au cœur des stratégies et décisions des organisations pour maximiser leur contribution, leur utilité et leur pertinence. En ce sens, Credo propose des accompagnements stratégiques et même une boîte à outils spécifique pour réaliser son plein potentiel d’impact: https://www.credoimpact.com/boite-a-outils.


Participer au Sommet 2022 aura permis à notre équipe de prendre de la hauteur et du recul sur nos actions concrètes locales, pour découvrir d’autres angles d’approches et de nouveaux partenaires, en ajoutant ainsi des cordes à notre arc. À la grandeur du Québec, ce sont plus d’une centaine d’incubateurs et d’accélérateurs qui se sont élevés le temps de cet événement pour faire foisonner les idées, les connaissances et l’innovation. Ce que nous avons eu la chance de capter nourrit déjà notre sève pour alimenter les jeunes pousses à l’aube du printemps.